MCR Production •Théâtre des Béliers • 21h10
Je pensais que ça allait bouger, pas parler beaucoup/c’était pas du tout ça, j’ai été déçu, tellement que je suis sorti • Je croyais que c’était une pièce de théâtre, avec des couples, tout ça/ça m’a semblé trop long, 1h20 à parler de ça, alors je suis partie • J’ai vu des extraits, j’avais entendu parler/j’ai beaucoup rigolé, on parle jamais de ces trucs là, y’a des trucs dont on n’a jamais osé parler • J’en avais entendu parler/ma voisine qui s’endormait sur mon épaule m’a énervé. Les agressions faites sur les petites filles, ça m’a vraiment touché •Je savais que ça avait été beaucoup joué/parler de «ça», arriver à jouer ça sur scène, rires et tristesse se mêlent, vraiment touchée • Je savais pas vraiment de quoi ça allait parler/j’imaginais pas qu’on puisse présenter ça sur une scène de théâtre. J’ai trouvé ça bien même si ça m’a «un peu» fait drôle • La première chose que j’avais noté dans le catalogue (j’avais beaucoup d’interrogation par rapport à ça, comment en parler)/j’ai été étonnée de voir beaucoup de couples. En sortant, j’étais quelque peu décoincée par rapport à ça.

Jacqueline, Jean, Cédric, Emeline, Brigitte, Dominique, Jacques, Patricia, Sylvie, Mohamed, Xavier