La Somme en Avignon/Le Mistral à réaction

03 août 2012

Mon séjour à Avignon

Avant de vous raconter mon deuxième séjour à Avignon, je voudrais remercier chaleureusement Jean-Christophe. Car normalement, je n'étais pas prévue. Comme Bernadette ne pouvait pas y aller, il fallait trouver une personne qui serait prête à la dernière minute. Comme j'habite à deux pas de la gare, il m'a prévenue par texto le samedi après-midi pour me dire que c'était bon, que je devais être à la gare dimanche matin à 6h30. J'ai été très heureuse d'y retourner au festival d'Avignon.

Je vais vous raconter mon aventure à Avignon avec le groupe. J'ai passé un bon moment avec mes amies. je connaissais Danielle de Pierre Rolin ainsi que les autres personnes de vue. Donc, j'ai fait mieux connaissance  le long du voyage.

J'ai trouvé qu'on s'entendait très bien entre nous, on était un groupe de 13 filles et 2 garçons. Comme j'avais déjà participé en 2009 au festival d'Avignon, j'ai présenté un spectacle que j'ai bien aimé. Il s'appelait "Les fouteurs de Joie". Donc, j'en ai parlé au groupe, je leurs ai dit qu'on pouvait chanter, danser,… ils étaient tous partants pour aller le voir. Comme tout le groupe s'était levé de bonne heure et qu'on était tous fatigués, on voulait voir un spectacle de musique qui bougeait, alors Jicé a appelé pour savoir s'il y avait encore de la place pour dimanche soir, mais malheureusement, il n'y avait plus de place. On les a pris pour le lundi soir. On a choisi un autre spectacle de musique. 

Même si je suis déjà venue, je me suis perdue. 

Le personnel du Lycée Mistral était très gentil avec nous, on a été très bien accueilli. J'ai aimé aussi : si on allait voir un spectacle pendant l'heure du repas, il fallait les prévenir et ils nous gardaient notre repas, c'était sympa de leur part. C'était agréable de prendre les repas dehors à l'ombre. Il n'y a rien à dire sur les repas, ils étaient très bon, il y avait du choix. Nous avons passé un super séjour entre nous (à part que j'ai attrapé un coup de chaleur : tout le monde venait me voir pour savoir comment j'allais, c'est la première fois qu'ils me voyaient raplapla).

Céline (de retour à Amiens)

 

 

Posté par quelmistral à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 juillet 2012

Jeudi 26

Gisèle a du s’asseoir sur sa valise pour la fermer. Elle espère que sa crème solaire ne va pas tâcher ses vêtements.

8h07

On arrive pour déjeuner (on= Céline, Véronique et moi). Philippe, au service, nous dit dommage, y’a pas de pain, le boulanger n’est pas encore passé.

8h17

Tant pis, … on boira déjà un café.

8h18

Mesdames, pour vous faire patienter, j’ai des croissants à vous offrir ! Hmmm…

8h18’03’’

Gisèle nous rejoint pour un délicieux p’tit déj café-croissant.

 

10h10

À l’ombre d’un marronnier, nous attendons le moment de notre dernier spectacle « Sysiphski »

Posté par quelmistral à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juillet 2012

Mercredi 25

8h00

Pendant le petit déjeuner, je suis bien décidée à prévoir la suite de mon programme, parce que je sais que je n’ai pas beaucoup de temps pour le faire.

8h01

Annie, une festivalière de passage, maman de Mathieu Krim me parle de Sysiphski.

8h30

Avec Véronique et Gisèle, on consulte le tableau à l’entrée, nos notes, et je mène un travail d’archéologie pour fouiller dans ma mémoire ce que j’ai entendu ici ou là sur les différents spectacles.

17h00

« Le temps des femmes » où on a eu un aperçu d’un monde futur (3013 exactement) où les femmes ont pris le pouvoir.

22h30

« Au bord de la route »

 

 

Posté par quelmistral à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

LA VALSE À YOSHKA

THÉÂTRE DU CENTRE :: Cie LA CYRÈNE :: 10h30

Des accordéons partout et un grand livre ouvert.

Le livre racontait une histoire qu’il chantait. C’était une histoire d’amour, quelques chemins ensemble et puis elle est partie. Lui, ne vivait que pour la musique. 

Le décor était pas mal. Une table, une chaise, des accordéons dans le fond et dans une boite : un autre accordéon. Dans une autre valise : ses affaires et dans une toute petite valise : des automates qui faisaient de la musique. J’ai aimé.

Comme moi, ça me plaît l’accordéon, je crois qu’il y en avait 8 et comme il faisait beaucoup de chanteurs (Luis Mariano, Edith Piaf…), c’était intéressant.

Cécilia, Véronique, Geneviève

Posté par quelmistral à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Christine

P1060769Christine habite à Saint-Ouen, elle a 5 enfants (et un petit fils), mais elle a réussi à être de l’aventure. Elle participe à la rédaction d’Émergence. Elle n’aime pas trop parler lorsqu’il y a du monde. Elle a très mal au pied, mais a malgré tout crapahuté dans Avignon à la découverte du théâtre. Et y resterait bien…

 

Posté par quelmistral à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Danielle

P1060752Danielle fait partie du groupe Culture du Centre Culturel Jacques Tati. Elle profite aussi de la retraite pour donner des cours au Cardan. C’est la première fois qu’elle vient à Avignon et au Festival, elle est heureuse et chantante. Elle tient un journal de bord qui a été publié (en partie) dans le Mistral à réaction(s).

Posté par quelmistral à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Michele

P1060755Michele est la doyenne du groupe. Elle habite à Friville Escarbotin. Elle fait partie du groupe des «Filles de la Côte» et est également lectrice pour «Lire et faire lire». L’orthographe de son prénom est lié à son origine magyare. Elle aime parler : en groupe, en particulier, avec celles et ceux qu’elle croise…

Posté par quelmistral à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Corine

P1000848Corine appartient à l’équipe d’accueil des Ceméa. Elle habite en Picardie et a fait partie des premières équipes d’accueil des groupes Étouvie/Cardan à Avignon de 2004 à 2008. Elle était contente de retrouver le groupe (et nous aussi). Elle a trouvé des solutions à (presque) tous nos petits tracas pendant la durée du séjour…

Posté par quelmistral à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

CE QUI PLAIT AUX FEMMES

THÉÂTRE NOTRE DAME :: Cie KATPAT :: 21h30

Ça raconte l’histoire d’un homme qui tue un canard. J’ai trouvé ça pas mal. Les bruitages étaient pas mal. Il y avait un gars habillé en femme. Un jour une jeunette vient sonner chez elle et à la fin, elle finit par le relooker. Elle lui montre comment attirer les femmes et comment avoir une vie sexuelle satisfaisante. Le sentiment que j’ai eu, c’est l’amour de son prochain dans sa différence.

Cécilia, Véronique, Philippe

Posté par quelmistral à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

AU BORD DE LA ROUTE

FABRYK ‘ THÉÂTRE :: Cie LA RUMEUR :: 22h30

C’était beau ! La danse, j’adore. J’y ai été plus sensible. J’ai retrouvé des gestuelles de la danse contemporaine. 

J’ai aimé les paroles, les sujets graves qui étaient abordés. Le chemin de la vie, des vies. Il y a la passion de la danse qu’ils nous communiquent, mais j’ai été plus sensible au texte.

J’ai pas trouvé ça intéressant, mais j’ai quand même suivi ! Il y avait 9 acteurs, 4 femmes et 5 hommes, tous très jeunes (et très beaux). 

C’étaient de beaux textes qui se rapportaient à la route. J’ai bien aimé les photos qu’ils montraient, et aussi les bruits, les avions, les accélérations. C’était très dynamique, c’est le mélange danse-théâtre-vidéo qui m’a plu.

C’était très original, j’avais jamais vu quelque chose comme cela !

Gisèle, Véronique

Posté par quelmistral à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]