29 juillet 2008

"Et j'ai vu quelques fois ce que l'homme a cru voir"*

Certains spectacles nous rendent plus intelligents, éclairent l'esprit, développent une sagacité, une perspicacité, d'autres rendent plus courageux. D'autres encore, plus rares, plus subtils qui ne rentrent pas immédiatement dans des catégories répertoriées, nous rendent plus humains. Ce "Bar sous la mer" tient sa cohérence non pas d'une vision intellectuelle ou esthétique, mais d'une sorte de connivence humaine doublée d'une proximité politique entre les acteurs. Cohérence qui peut à chaque instant verser dans le chaos, et qui tient... [Lire la suite]
Posté par quelmistral à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juillet 2008

Déroulement des échauffements / images théâtrales

20 Juillet > Faire des images A- Un échauffement L'assouplissement pieds, mains, poignets. Déambulation : marche - arrêt - marche – salut. Regroupement par 2 par 3 par 4… B- Construction des images a- images géométrique faire un carré, un triangle, faire un lettre (on pourrait se demander d'où regarde-t-on, Les lettres construites : L, M, C, O, ML M C OM (elle aime ces/ses hommes… que penser de ce groupe ?)des images qui renvoient au réel b- un réel concret Caissière & clients Touristes dans une navette Un homme battu... [Lire la suite]
Posté par quelmistral à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2008

À propos du spectacle La Mouette

La Mouette semble présenter l'éventail des réussites et des échecs professionnels et humains : la "star", l'écrivain reconnu, le docteur fameux, l'ancien fonctionnaire sérieux, l'écrivain en devenir, la jeune actrice et tout en bas de l'échelle, muette, incapable de dire sa situation : la servante. Un ensemble de personnages qui, par-delà les différences subiront l'échec, l'insatisfaction, le poids de la vie : la mort, l'impossibilité à être aimé, l'amertume, l'indifférence : une pièce profondément humaine. Mais pourquoi notre... [Lire la suite]
Posté par quelmistral à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2008

À propos de la critique d'Hamlet par Jean-Pierre Léonardini dans l'Humanité du 18 juillet

"On ne cache pas sa joie", "terriblement décapante", "est-il fou ou simule-t-il ?", "hamlet occupe tout le terrain", "des trucs à la Buster Keaton", "un film hollywoodien" Il nous a semblé que la notion de joie était discutable. Certains ont été choqués par le caractère cru de certaines scènes évoquant l'inceste ou le viol. D'autres ont éprouvé une forme de contentement, juste sentiment quand on a tenu face à la représentation d'un chef d'œuvre. D'autres enfin ont été intéressés par la dimension divertissante, volontairement choisi... [Lire la suite]
Posté par quelmistral à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]