30 juillet 2007

MARIE GAEL CHANTE FRÉHEL

MARIE GAEL CHANTE  FRÉHEL  à la Maison 4 de Chiffre Nous découvrons la vie de Fréhel et le répertoire dramaturge,découverte du personnage pour les plus jeunes générations certainement  Des<< Fréhel>>contemporaines survivent dans l’ombre de notre société impitoyable Le personnage est interprété avec talent et pathétisme .MOURON au Petit Théâtre du LouvreAuteur – interprète pudique, authentique,émouvante - regard pathétique et voix souveraine textes et musiques loin des modes et des faux-semblants Spectacle... [Lire la suite]
Posté par quelmistral à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2007

AVIGNON 2007 PAR JEAN PIERRE

cigalesLe jour j est arrivé  Frank nous emmène a la navette pour prendre le TGV a Ablincourt  Pressoir ; celui ci arrive avec 5 mn de retard . La tension monte  Etienne nous indiquent les places  par 4,seul, ou par 2.Le groupe comporte 9 personnes ;Naima ,Martine ,Emmanuelle et sa fille Ludmilla ,Adélaïde, Marie Josée, Patrick Lafani,Etienne  et moi Jean Pierre .Nous roulons en direction d’Avignon. Les discussions vont bon train,l’angoisse se fait sentir ,nous arrivons a la station Charles de Gaulle des... [Lire la suite]
Posté par quelmistral à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2007

Pour une critique collective du Roi Lear

Demain à Mers-les-bains, les deux groupes (Vimeu et Etouvie) se retrouvent pour construire ensemble une critique du Roi Lear - mise en scène Jean-François Sivadier, représentation à laquelle ils ont assisté le dimanche 22 juillet 2007 dans la cour d'Honneur du Palais des papes.L'idée étant de réagir aux trois critiques parues dans Le Monde (Fabienne Darge), L'Humanité (Jean-Pierre Léonardini) et Libération (René Solis), les 23 et 24 juillet. "Un théâtre qui se crée à vue sur le plateau… qui s'invente à partir de la parole et... [Lire la suite]
Posté par quelmistral à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2007

Ce qu'est ce blog

Ce blog est le carnet de voyage en Avignon d'un groupe de 7 habitants du Vimeu (ouest du département de la Somme) et 7 habitants du quartier Etouvie à Amiens.Ce carnet de voyage est constitué d'un récit au jour le jour, de remarques à chaud au sortir des spectacles, de réflexions suscitées par ces remarques et de critiques collectives et individuelles.Ce blog est destiné à toute personne intéressée par les choses de l'art et aux professionnels (organisateurs du festival d'Avignon, artistes dont les œuvres font l'objet d'une... [Lire la suite]
Posté par quelmistral à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2007

Holmes

Remarque(s) à chaud du groupe : « Le brouillard nous fait entrer directement dans l’ambiance londonienne. » (Holmes, mise en scène David Teysseyre. Le Cabestan et Procré’art) Réflexion à partir de cette (ces) remarque(s) :Il faut remarquer que pour représenter Londres en diffusant sur la scène du brouillard est un peu court poétiquement et théâtralement. Justement toute la force du théâtre, et de tous les arts, est d’utiliser des images, des signes, des métaphores, pour susciter l’imagination et créer un univers poétique. ... [Lire la suite]
Posté par quelmistral à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2007

Le chant des génies

Remarque(s) à chaud du groupe :« C’est l’enfant qui fait le geste qu’il ne fallait pas faire » (Le chant des génies, mis en scène Hervé Germain. Art Tout Chaud) Réflexion à partir de cette (ces) remarque(s) :C’est l’enfant qui par avidité de pauvre met la main sur la récolte, incapable de suspendre son désir. On peut penser que si le fils avait remis à plus tard, peut-être à la génération prochaine, le bénéfice de la récolte, la pauvreté de cette famille aurait été surmontée. Comme si chaque génération, entre ascendants et... [Lire la suite]
Posté par quelmistral à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2007

Neige écarlate

Remarque(s) à chaud du groupe :« Ce spectacle de danse est une succession de tableaux. » (Neige écarlate, chorégraphie Pat O’Bine. Créacorsica.) Réflexion à partir de cette (ces) remarque(s) :Si la danse contemporaine, comme nous l’avons soutenu précédemment, est un ensemble cohérent de différents vocabulaires, se pose la question de la pertinence de cet ensemble. Une simple succession de tableaux, aussi réussis soient-ils, ne fait pas encore un tout. C’est pour cela que sans un fil conducteur plus ou moins affirmé un spectacle de... [Lire la suite]
Posté par quelmistral à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2007

Un fou noir au pays des Blancs

Remarque(s) à chaud du groupe :« C’est l’acteur qui faisait le décor. » (Un Fou Noir au Pays des Blancs de Pie Tshibanda. La Charge du Rhinocéros) Réflexion à partir de cette (ces) remarque(s) :Le grand acteur est capable par sa voix, sa diction, sa gestuelle, son costume, le contenu de ce qu’il dit, d’ouvrir un espace imaginaire qu’il faut bien appeler non pas un décor mais un univers, un monde. Il faut bien reconnaître que le « monde africain » n’a guère été présent tout au long de ce spectacle. A discuter et à justifier.
Posté par quelmistral à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2007

Un point dans l'azur

Remarque(s) à chaud du groupe :« Le rythme des danseurs ne suit pas la musique. » (Un point dans l’azur, chorégraphie Françoise Murcia. Compagnie Françoise Murcia) Réflexion à partir de cette (ces) remarque(s) :La danse classique semble n’être qu’une illustration d’une œuvre musicale d’origine (Le lac des cygnes). Dans ce sens la chorégraphie doit s’attacher à ce que le rythme de la danse illustre le sens de la musique par une sorte d’immersion. La singularité de la danse contemporaine est peut-être de refuser ce statut second... [Lire la suite]
Posté par quelmistral à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2007

Le malade imaginaire

Remarque(s) à chaud du groupe :« La mise en scène était riche de vocabulaire. » (Le malade imaginaire, mis en scène Guy Simon. Théâtre du Kronope)Réflexion à partir de cette (ces) remarque(s) :Naïvement on pourrait penser que le terme de vocabulaire renvoie uniquement à la langue et donc ne concerne que les mots. Cependant il ne serait pas faux de parler du vocabulaire de la lumière, de celui des costumes, de celui des décors, de celui de la musique… Autrement dit, on comprend que tout l’art de la mise en scène est de faire tenir... [Lire la suite]
Posté par quelmistral à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]